Adobe met à jour son player Flash 64 bits

Flash  est très probablement le paquet propriétaire le plus indispensable sur votre distribution, quelques fous (dont je fais partie, du moins sur ma machine à la fac) ont tenté l’alternative libre mais tous seraient d’accord pour dire que tout ne fonctionne pas, et qu’il est nécessaire de faire des bidouilles pénibles pour les sites les plus populaires. Presque incontournable donc, mais qu’en est-il quand on a fait le choix du 64 bits ?

Le 64 bits c’est bien, mangez en

C’est d’autant plus vrai sur nos machines GNU/Linux que sur un Windows 64 bits où bien 80% des programmes ne sont disponibles qu’en 32 (je ne peux me prononcer pour Mac OS X), les gains de performances sont indéniables même si assez discret, et puis il est bon de se sentir sur le sentier que tous devront emprunter un jour ou l’autre.

Oui mais voilà l’obstacle majeur jusque là c’était ce foutu Flash. Pendant longtemps il a fallu se débrouiller avec le plugin 32 bits, nécessitant une installation spécifique rebutante pour le débutant… Puis Adobe a fourni une version 64 bits, en alpha mais tout à fait fonctionnelle. Les cris de joies furent vite nuancés par les nombreux bugs (pour paraphraser Jobs : quand un Linux plante, c’est à cause de Flash) et sites ne fonctionnant pas (pas les plus importants heureusement), si bien que moi même je retentai de passer en 32 bits via nspluginwrapper mais heu… Pas longtemps 🙂

La peur de l’abandon

Sur la doc Ubuntu on se voyait proposer un dépôt providentiel pour installer simplement le plugin 64 bits. Avec juste cette mention qui m’effrayait beaucoup : « Adobe ayant momentanément arrêté le support officiel du plugin flash 64 bits, il est conseillé d’utiliser la version 32 bits faisant appel à nspluginwrapper depuis que des failles critiques ont été corrigées seulement dans la dernière version. »  Ce « momentanément » je le sentais mal… À tort !

C’est reparti comme en 40

Cette version 10.2 du lecteur FLash fourni par Adobe fonctionne mieux que la précédente pour ce que j’ai pu tester, le site qui de mémoire ne fonctionnait pas (la brute, c’était pas bien grave) s’affiche sans problème à présent, désormais j’espère qu’à l’usage je rencontrerai moins de problèmes, mais ça seul le temps nous le dira.

Bref la mise à jour est indispensable, et pour tout ceux qui seraient encore en 32 bits, je propose d’utiliser le ppa via cette procédure.

Allez Adobe, perdez pas votre bel élan. Même si la vraie joie serait le passage en open-source…

One Response to “Adobe met à jour son player Flash 64 bits”

  1. jess dit :

    vais tester ca, marre que flash plante inopinément, nécessitant un reboot de la bête

Leave a Response

Page optimized by WP Minify WordPress Plugin